5 questions à se poser avant de cliquer sur «Postuler»

  • Vous parcourez méthodiquement les job-boards et réseaux sociaux professionnels quand soudain l’offre d’emploi de vos rêves apparaît ! Bien en évidence, le bouton «Postuler» attire votre regard tel le Saint Graal. Un conseil, ne cédez pas tout de suite à la tentation et prenez le temps de répondre à ces 5 questions capitales :

  • Comment dois-je répondre?

    E-mail, formulaire, rendez-vous, entretien téléphonique… Renseignez-vous bien pour éviter les démarches inutiles.

  • Ai-je les qualifications adéquates?

    Le niveau d’étude de même que les compétences et l’expérience ne sont malheureusement pas facultatifs.

  • Ai-je l’expérience requise?

    De junior à senior, il y a définitivement plus qu’un pas !

  • La localisation est-elle compatible avec mon lieu de résidence?

    Difficile de faire coïncider trois heures de transport journalier avec un poste qui nécessite réactivité et présence en urgence.

  • Est-ce que je connais « assez » l’entreprise?

    « Quel est le secteur d’activité de l’entreprise déjà ? » n’est PAS une question à poser en entretien !

Pourquoi perdre des heures sur un CV parcouru en moins d’une minute par les recruteurs?

  • Faute de temps, les recruteurs ne passeraient qu’une minute sur chaque candidature reçue. Raison de plus pour soigner la sienne et essayer de se différencier des autres postulants.

  • L’écriture d’un CV demande une certaine rigueur : réaliser un CV clair, logique, facile à lire… cela exige du temps et de la réflexion !

  • Soigner sa mise en page permet également de réorganiser très aisément son CV afin de l’adapter à chaque situation ou offre d’emploi. Personnaliser son CV en fonction de l’offre permet de coller au plus près des attentes des recruteurs.

  • Dernière astuce : la majorité des recruteurs lisent votre CV en version papier. Faites le test et imprimez-le ! Il serait dommage que tout votre travail soit détruit par une mise en page réticente après impression…
    (*) Et même 6 secondes selon une étude américaine réalisée fin 2012 par TheLadders.

LinkedIn ou Viadeo?

  • Quel réseau social professionnel privilégier pour travailler son réseau ou trouver un emploi ? Doit-on jouer la carte du chauvinisme français ou succomber à la puissance de la firme américaine ? La réponse est simple : ne choisissez pas !

  • Malgré le rayonnement mondial et les avancées technologiques de LinkedIn, Viadeo a été en 2014 le réseau social professionnel le plus utilisé dans la recherche d’emploi. 12,8% des sondés participant à une étude Adecco ont en effet affirmé s’en servir pour rechercher du travail, contre 10,2 % pour son homologue outre-Atlantique. Des chiffres assez similaires qui doivent vous convaincre de ne pas déserter trop vite l’un ou l’autre réseau.

  • La clé du succès : être proactif en partageant du contenu ou en participant à des conversations, acquérir de la visibilité et mettre régulièrement à jour son profil !

Un entretien, cela se prépare!

  • Arriver en retard, pantoufles aux pieds et sans se rappeler le poste pour lequel on postule n’est sans doute pas le meilleur exemple pour aborder sereinement un entretien d’embauche… Petit guide de survie du candidat parfait :

  • Soigner sa présentation : parce qu’il ne faut jamais en faire trop… ni pas assez ! Adaptez-vous à l’environnement et à l’image de l’entreprise que vous souhaitez intégrer.

  • Se renseigner sur l’entreprise : aujourd’hui, les réseaux sociaux sont une mine d’information sur les entreprises. Récolter ces informations sur l’employeur ou même le recruteur que vous allez rencontrer vous permettra d’adapter votre discours lors de l’entretien et prouver votre envie de le rejoindre.

  • Montrer son intérêt : poser des questions en fin d’entretien (sur l’activité, l’état du marché, ce qui est attendu du futur recruté, etc.) permet de continuer le dialogue avec le recruteur et prouver une nouvelle fois votre envie d’intégrer l’entreprise.

  • Ne pas s’arrêter à l’entretien : en sortant du bureau du DRH, le plus dur est fait, mais n’oubliez pas d’aborder la question du délai de réponse et de relancer (avec parcimonie) votre interlocuteur à la suite de votre rencontre pour le remercier ou, en l’absence de réponse après le délai imparti, pour le relancer.

Pourquoi ne faut-il pas délaisser les forums et salons de recrutement

  • Dans la jungle du recrutement, les salons et autres forums professionnels ressemblent à de grands safaris remplis de hordes de candidats. Explosant chaque année le nombre de CV au mètre carré, ces événements ont certainement pu effrayer ou rebuter un certain nombre d’entre vous…

  • Pourtant, il est utile de se pencher sur l’intérêt que porte encore ce type de salons et comment en tirer parti. Si les forums sont pris d’assaut, c’est à vous de vous démarquer pour sortir du lot ! Une technique consiste à bien cibler et préparer ses passages en sélectionnant un petit nombre d’entreprises sur lesquelles vous prioriserez vos efforts.

  • L’erreur serait de penser que vous pourrez vous débrouiller lors d’un salon sans la préparation normalement nécessaire à un entretien d’embauche classique. Si l’environnement vous rassure et vous fait paraître plus détendu, c’est tant mieux, mais ne négligez pas votre préparation !

  • Dernier point : faire attention aux détails! Certains comportements, comme venir se présenter à plusieurs, peuvent paraître banals ou rassurants mais sont souvent contreproductifs dans vos recherches. Et rappelez-vous que chaque minute compte, tel un prédateur, restez vigilant quant à la moindre opportunité qui pourrait se présenter à vous !

Se renseigner sur l’entreprise grâce aux réseaux sociaux avant de postuler, est-ce utile et fiable?

  • Vous venez de trouver l’offre d’emploi parfaite mais vous n’avez jamais entendu parler de l’employeur qui la propose. Premier réflexe : taper son nom sur Google ! Comme 87% des candidats qui font des recherches en ligne sur les entreprises qui recrutent avant de postuler, vous risquez donc vite d’atterrir sur la ou les pages de l’entreprise existantes sur les réseaux sociaux. Mais à quoi cela pourrait-il bien vous servir ?

  • Premièrement, la simple existence sur les réseaux est aujourd’hui un point positif à attribuer au recruteur : une présence accrue est symbole de modernité et permet d’en savoir bien plus sur le fonctionnement et la vision de l’entreprise. De plus, récolter ces informations vous donnera les moyens de peaufiner votre candidature et même d’adapter votre discours en vue d’un éventuel entretien. Il est toujours valorisant pour le recruteur de voir l’intérêt qu’un candidat porte à l’entreprise !

  • Autre source de renseignements à ne pas sous-estimer : les groupes de discussion ou les contacts en commun que vous pourriez avoir avec des personnes actuellement dans l’entreprise. Qui mieux que les collaborateurs eux-mêmes peut parler de la réalité au sein d’un groupe ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour mesurer l’audience de ce site et vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêts.
En savoir plus et gérer ces paramètres.